Farshore️ ⚓️

Farshore️ ⚓️

Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés...🎶

Complexité

29%

Concentration

63%

Ambiance

17%

Envie de rejouer

93%

Intro

Après l'aventure enchantée d'Everdell, nous mettons le cap vers le nord pour une nouvelle expérience riche en découverte !
Préparez-vous à sentir le soleil caresser votre peau, à fouler les plages dorées et à vous laisser bercer par le souffle du vent.

Reprenant la magie d'Everdell, mais avec un cadre renouvelé. Cette fois-ci, l'aventure se déroule sur le littoral.
Votre mission ? Construire une ville côtière pour profiter pleinement de l'air marin vivifiant.

Alors, rassemblez vos outils et embarquez sur vos bateaux, car l'océan vous appelle aussi à l'exploration. Votre objectif est clair : bâtir la ville la plus remarquable, où terre et mer se rejoignent en parfaite harmonie.

Jeux /images/Jeux/jeux-familiaux/farshore/IMG_0494.webp
régle de Farshore️ ⚓️

Les règles de Farshore️ ⚓️

Si vous avez apprécié la clarté des règles d'Everdell, vous serez probablement ravi par celles de "Farshore". Avec moins de 10 pages d'explication, les règles de "Farshore" sont rapidement assimilables, incluant 5 pages dédiées spécifiquement au mode solo. En prime, le livret offre un comparatif entre "Everdell" et "Farshore" en fin de section, clarifiant les changements apportés à la mécanique de jeu pour une meilleure compréhension.

L'expérience de lecture des règles de ces jeux a quelque chose de spécial : une fluidité et une clarté remarquables.
Le format du livret, facile à manipuler et à parcourir, améliore selon moi la rapidité de compréhension.

Toutefois, j'estime que la qualité des pages aurait pu être améliorée. Une texture de page "gaufrée", similaire à celle des jeux de "Stonemaier Games" (Wingspan, Libertalia, Viticulture...), aurait conféré plus de solidité et un aspect encore plus haut de gamme au livret.

Et je le souligne dans ce test : pour un jeu à 90 euros (prix public conseillé), on pourrait s'attendre à une finition véritablement premium.

Si les règles d'Everdell ne vous sont pas inconnues, vous pourrez très rapidement vous lancer dans une partie de "Farshore".

Comment ça se joue ?

Le but du jeu

Avoir le plus de points de victoire (coquillages) à la fin de la partie.

Le tour de jeu

À votre tour, vous devez effectuez une des trois actions :
- Placer un ouvrier,
- Jouer une carte,
- Vous préparer pour la saison.

Placer un ouvrier

Vous pouvez placer l'un de vos ouvriers sur une case du plateau avec une empreinte de patte palmée, à condition qu'elle ne soit pas déjà occupée.
Vous pouvez également placer un ouvrier sur une de vos cartes jouées disposant d'une empreinte de patte. Dès que vous placez un ouvrier, exécutez immédiatement l'action indiquée sur cette case ou cette carte.

Les différents lieux sur le plateau

Rivage : Il y a quatre lieux principaux. Chacun vous rapporte différentes ressources. Seul un ouvrier peut occuper chaque lieu à la fois.

Îles : Ces lieux offrent de meilleures récompenses. Comme pour le rivage, un seul ouvrier à la fois peut s’y trouver, et vous ne pouvez les visiter que si la tuile île est sur sa face visible.

Quais : Plusieurs ouvriers peuvent se rassembler, même d'un même joueur. Vous pouvez défausser jusqu'à 3 cartes de votre main pour obtenir 1 ressource par carte défaussée.

Belvédère : Ce lieu fonctionne comme les quais, mais pour les cartes. Défaussez autant de cartes que vous le souhaitez, puis piochez jusqu'à atteindre votre limite de cartes en main. Vous pouvez choisir ces cartes dans la pioche, dans la Baie, ou les deux.

Les Dunes : Placer un ouvrier sur les Dunes vous permet d'obtenir une tuile "Carte", à condition que vous possédiez les types de cartes demandés dans votre ville. Prenez la première tuile Carte de sa pile et placez-la près de votre ville. Vous ne pouvez posséder qu’une tuile Carte de chaque type.

Vous pouvez également activer les capacités des cartes "Destination" que vous avez jouées dans votre ville.
Chaque carte "Destination" ne peut accueillir qu'un seul ouvrier à la fois. Faites bien attention, vous ne pouvez pas utiliser les cartes "Destination" des adversaires.

Jouer une carte

Une carte peut être jouée à partir de la baie ou de votre main.
Pour cela rien de plus simple, payez le coût en ressources de votre carte et posez-la dans votre ville. Mais attention, vous êtes limité à 8 cartes en main et à 15 cartes dans votre ville.

Les ancres:

Les ancres vous permetteront d'acquérir une carte créature gratuitement. Pour utiliser une ancre, placez-la sur une construction de même couleur que la créature dans votre ville. Notez que chaque carte construction ne peut accueillir qu'une seule ancre. Si vous défaussez une carte avec un pion ancre dessus, l'ancre est perdue. Vous disposez seulement de 3 ancres pour toute la partie.

Rose des vents et mouvement du navire :

Lorsque vous jouez une carte correspondant à l'une des tuiles Rose des vents, avancez votre navire d'une case sur la piste. Si la carte correspond aux deux tuiles rose des vents, déplacez-le de deux cases. Certains effets autres que les tuiles rose des vents peuvent également déplacer votre navire, mais les capacités spéciales activées par les tuiles rose des vents ne se déclenchent pas dans ce cas.

Les jetons Trésor :

Chaque fois que votre navire atteint ou dépasse une case avec une icône Trésor, prenez un jeton Trésor.
Vous pouvez utiliser un jeton Trésor à tout moment pour remplacer n'importe quelle ressource. Si vous conservez un jeton Trésor jusqu'à la fin de la partie, il vaut 2 points de victoire.

Se préparer pour la saison

Si tous vos ouvriers sont placés et vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas jouer une carte, vous devez vous préparer pour la prochaine saison.
Récupérez tous vos ouvriers et ajoutez 1 nouvel ouvrier de la prochaine saison. Gagnez ensuite le bonus de cette nouvelle saison.

Printemps : Gagnez 1 ouvrier et activez toutes les cartes production. Le dernier joueur de la saison défausse les premières tuiles Rose des vents et révéle les tuiles Rose des vents suivantes.
Été : Gagnez 1 ouvrier et prenez 2 cartes de la Baie. Puis le dernier joueur, retourne 2 tuiles Île qui deviendront innacessibles.
Automne : Gagnez 1 ouvrier, prenez 2 cartes de la pioche ou de la Baie, puis défaussez les premières tuiles Rose des vents comme au printemps.

Additionnez tous les symboles coquillages disponibles sur les cartes de votre ville, les pions cartes, les jetons trésors et la piste navire afin de connaître votre score.

Jeux /images/Jeux/jeux-familiaux/farshore/IMG_0492.webp
Jeux /images/Jeux/jeux-familiaux/farshore/IMG_0504.webp
Jeux /images/Jeux/jeux-familiaux/farshore/IMG_0500.webp
Jeux /images/Jeux/jeux-familiaux/farshore/IMG_0503.webp

La mécanique

Ce jeu adopte un système de pose d'ouvriers tout ce qu'il y a de plus classique.
Bien que le plateau offre moins d'options d'actions, les joueurs familiers de son prédécesseur "Everdell" ne seront pas désorientés, car il reprend les mêmes mécaniques de base, agrémentées de quelques variations subtiles.
La comparaison avec le jeu original est inévitable, et un point en particulier me laisse perplexe : la nécessité d'utiliser un ouvrier pour récupérer les tuiles cartes. Cela peut devenir frustrant, surtout compte tenu du nombre limité d'ouvriers à disposition.

La gestion de vos actions demande une attention constante. Si vous cherchez à optimiser chacun de vos mouvements et à planifier à l'avance, attendez-vous à un véritable casse-tête. L'équilibrage entre la réalisation des objectifs et l'acquisition de ressources pour construire certaines cartes est un défi.
Heureusement, les ancres viennent apporter un peu de souplesse, vous permettant de construire une carte créature gratuitement. À condition d'avoir une carte construction de même type dans votre ville dépourvue de pions ancre.

Pour être totalement honnête, je dois avouer mon embarras. Après l'avoir acheté, je ressens une certaine déception vis-à-vis de ce jeu, principalement en raison de sa forte ressemblance avec son aîné et de son prix élevé, ce qui est d'autant plus douloureux. Je ne vois que 2 cas de figures où il est intéressant d'acheter ce jeu : soit vous ne possèdez pas "Everdell", soit vous souhaitez acquérir toute la collection (ce qui fût mon cas 🫣).

Le matériel

"Farshore" affiche une patte graphique identique à celle d'Everdell, même si les illustrateurs sont différents.
Ce jeu nous offre un univers d'une mignonnerie irrésistible, qui le classe parmi les plus adorables de ma collection, aux côtés de "Créature Comfort", d'Everdell, et de "Maple Valley".

Tout comme son aîné avec son arbre désormais mythique, le phare de "Farshore" ne sert strictement à rien ; il est purement décoratif. Pour ma part, il restera donc dans sa boîte.
Quant au thermoformage, il n'est pas si pratique que cela, entraînant une perte d'espace considérable et la nécessité de recourir à des sacs en plastique qui dépassent des emplacements prévus.

Je tiens à souligner la beauté des jetons "coquillage", utilisés comme points de victoire, et des pions ancre qui sont en métal.
Cependant, il faut être franc : à 90 euros (prix public conseillé), le jeu ne justifie pas pleinement son coût. Un prix plus approprié se situerait entre 50 et 60 euros.
De plus, je suis déçu que les bateaux en plastique, bien que servant à marquer des points, ne soient pas intégrés dans la mécanique de jeu de manière plus significative.

Jeux /images/Jeux/jeux-familiaux/farshore/IMG_0484.webp

Pour résumer...

  • Des règles plus simples qu'Everdell
  • Des parties rapides à 2 comme à plusieurs
  • La qualité du matériel
  • Trop cher pour ce qu'il propose
  • Fait doublon si vous avez Everdell
  • Le phare qui ne sert strictement à rien
  • Des bateaux trop grands qui gênent

Le verdict

"Farshore" reprend en grande partie les mécaniques d'Everdell, avec quelques variations. Cependant, ces différences ne justifient pas l'achat du jeu si vous possédez déjà "Everdell", à moins que vous ne visiez à compléter toute la collection "Everdell".

En termes de qualité, "Farshore" se rapproche d'Everdell, mais hérite aussi de l'un de ses principaux défauts : la présence d'une pièce en 3D à assembler (le phare dans "Farshore", en comparaison à l'arbre éternel dans "Everdell").
Cet élément, long à monter, encombrant et finalement inutile, contribue inutilement à gonfler le prix du jeu, ou à "justifier" le prix du jeu.
Avec un prix conseillé de 90 euros, "Farshore" ne semble pas offrir un rapport qualité-prix justifié ; un prix plus réaliste se situerait entre 50 et 60 euros.

En termes de complexité, "Farshore" se positionne entre « Mon p'tit Everdell » et "Everdell" lui-même. Il est très accessible, autant pour son thème mignon que pour la simplicité de ses règles, ce qui en fait un jeu que l'on aura plaisir à ressortir régulièrement.

Farshore️ ⚓️ jeux de société

Vous aimez "Farshore️ ⚓️" ?

Voici d'autres jeux similaires qui pourraient vous plaire...