Focus 🔎

Focus 🔎

Élémentaire mon cher Watson

Complexité

14%

Concentration

58%

Ambiance

9%

Envie de rejouer

75%

Intro

Pour illuminer les longues soirées hivernales, souvent dépourvues d'enquêtes, le docteur Watson a conçu un jeu spécialement pour Sherlock Holmes.
Ce divertissement repose sur l'utilisation de l'intuition et une observation minutieuse des preuves disponibles, afin d'affûter le sens de la déduction. L'objectif est simple, mais exigeant : éliminer progressivement toutes les cartes présentes sur la table, à l'exception de la vôtre et de celle de votre coéquipier.

Et si vous vous mettiez dans la peau de ces illustres personnages ? Serez-vous à la hauteur du célèbre détective et de son fidèle compagnon ?

Jeux /images/Jeux/jeux-deux/focus/IMG_0565.webp
régle de Focus 🔎

Les règles de Focus 🔎

Un petit livret de 16 pages, conçu pour être parcouru rapidement et sans effort, accompagne ce jeu d'une simplicité déconcertante.
Le livret vous propose trois variantes légèrement différentes du jeu de base. De plus, le livret contient une série de conseils pour vous aider à saisir et à apprécier pleinement toutes les nuances et subtilités que le jeu a à offrir.

Un clin d'œil particulier mérite d'être mentionné : à la fin du livret, l'éditeur a inclus une chanson originale, destinée à enrichir vos sessions de jeu.
Cette musique "faite maison" vous plonge dans l'atmosphère du jeu et vous évitera le silence qui peut être pesant au bout de quelques parties.
Que vous choisissiez de l'utiliser comme fond sonore lors de vos parties ou simplement pour apprécier l'effort créatif de l'éditeur, cette petite touche musicale est une belle façon de conclure la lecture du livret et de débuter une partie.

Comment ça se joue ?

Le but du jeu

Votre objectif est de retirer une à une toutes les cartes du jeu, sauf la vôtre et celle de votre partenaire.

Le tour de jeu

Un tableau aléatoire de cartes 4 x 4 est constitué. Sur le côté, placez une rangée de 4 autres cartes. Chaque participant se voit attribuer une carte "Repère" à examiner en secret avant de la placer face cachée devant lui. Cette carte révèle la "Pièce à conviction" que son coéquipier doit retrouver parmi les 16 cartes du carré central.

Silence absolu requis !

Durant cette épreuve, les joueurs, à tour de rôle, sélectionnent judicieusement une carte susceptible de guider leur partenaire vers la "pièce à conviction" désignée par leur carte "repère".
Le joueur prenant l'initiative saisit l'une des quatre cartes "pièce à conviction" mises de côté, évitant ainsi de choisir par mégarde la carte de son coéquipier (quelle tragédie ce serait de conclure la partie si précipitamment !🫣).
Le jeu démarre dès qu'un joueur fait le choix de prendre une carte.

Déjà la fin ?

La partie prend fin lorsque la "pièce à conviction" de l'un est sélectionnée par l'autre : vous avez alors malheureusement perdu ! Ou lorsqu'il ne reste que les deux bonnes cartes "Pièce à conviction" au centre, marquant une victoire indiscutable.

Vous en voulez plus ?

Explorez le mode Sherlock. Lorsqu'un joueur croit déchiffrer le secret de son partenaire, il signale son intention en levant la main. Deux possibilités émergent :
Le refus : Si l'autre joueur, doutant de ses propres conclusions ou de celles de son partenaire, décide de refuser, le jeu poursuit son cours.
Cependant, une règle nouvelle s'instaure : le sceptique reçoit le privilège de proposer l'arrêt du jeu à son tour, son partenaire ayant utilisé sa chance.
L'acceptation : En cas d'acceptation, les joueurs, à l'unisson, comptent jusqu'à trois et désignent simultanément la carte qu'ils estiment être la "pièce à conviction" de l'autre.

Le moment de vérité !

Une identification mutuelle correcte des cartes permet aux joueurs de cumuler un score équivalent au nombre de cartes "pièce à conviction" restantes.
Si un seul joueur découvre le secret de l'autre, ils ne remportent que la moitié des points possibles, soulignant l'importance d'une synergie parfaite.
En cas d'échec mutuel, aucun point n'est accordé, rappelant amèrement aux 2 joueurs que le parcours vers la déduction suprême est jonché d'embûches.

Évaluation des scores

0-12 points : Des échanges timides, les balbutiements d'une alliance encore à l'épreuve.

13-21 points : Des conjectures intrigantes mais encore floues.

22-30 points : Une harmonie émergente, les prémices d'une collaboration fructueuse.

31-39 points : Une maîtrise exceptionnelle de l'art de la déduction, à saluer.

40 points et plus : Une entente sans faille, écho de la complicité légendaire entre Sherlock et Watson.

Vous en voulez toujours plus ?

Pour les esprits brillants franchissant les sommets du mode Sherlock avec 40 points ou plus, s'ouvre l'accès au mode Mycroft ! Mettez votre complicité et votre intellect à l'épreuve en faisant deviner chacun 2 cartes. Je vous laisse le soin de la découvrir directement dans la règle de jeu !

Jeux /images/Jeux/jeux-deux/focus/IMG_0563.webp
Jeux /images/Jeux/jeux-deux/focus/IMG_0566.webp
Jeux /images/Jeux/jeux-deux/focus/IMG_0564.webp

La mécanique

On retrouve un peu l"esprit du jeu "The Mind" mais cette fois-ci adieu les nombreux niveaux à franchir pour atteindre cette fameuse symbiose. Avec "Focus", tout devient plus succinct et direct : il n'est pas question de choisir la carte de votre partenaire. Point final. Ma préférence va à "Focus" pour sa simplicité et son approche directe, sans besoin de compter les vies ou quoi que ce soit d'autre comme "The Mind". Le jeu est simple, rapide à expliquer en deux minutes et fonctionne à merveille. Que pourrait-on demander de plus ?

Cependant, après quelques parties, un léger défaut devient apparent : une fois le jeu bien en main, identifier rapidement la carte de son partenaire devient monnaie courante, réduisant ainsi le suspense ou l'excitation au profit d'une expérience plus monotone. C'est pourquoi je recommande d'essayer la variante proposée dans le livret de règles qui vous permettra simultanément de désigner la carte de votre adversaire en la pointant du doigt. Cette dernière vous offre la possibilité de dynamiser le jeu en raccourcissant sa durée et en permettant de lancer immédiatement une nouvelle partie.

Le matériel

Concernant la qualité du matériel, il n'y a pas énormément à détailler, mais il est tout de même important de noter quelques points positifs.
Premièrement, le fait que les cartes soient imprimées recto verso est appréciable. De plus, elles bénéficient d'une bonne épaisseur.

La taille de la boîte, adaptée au contenu, la simplicité des règles, garantissant une prise en main rapide et accessible à tous, ainsi que le prix attractif d'environ 13 euros, ont joué un rôle prépondérant dans ma décision d'acquérir ce jeu.

Jeux /images/Jeux/jeux-deux/focus/IMG_0543.webp

Pour résumer...

  • Des règles d'une simplicité déconcertante
  • Plusieurs modes de jeu disponibles
  • Peut être vite redondant

Le verdict

Si vous êtes à la recherche d'alternatives au jeu "The Mind", alors "Focus" saura sans aucun doute répondre à vos attentes.
Pour seulement 13 euros, cette petite boîte contient un jeu de cartes épuré accompagné d'un livret de règles qui propose plusieurs variantes de jeu.
En bonus, vous bénéficiez d'une mélodie d'ambiance créée par l'éditeur, parfaite pour combler le silence durant vos sessions de jeu.

Cependant, le jeu n'est pas exempt de défauts, notamment une certaine redondance qui peut s'installer rapidement, surtout lorsque l'on maîtrise bien les subtilités du jeu et que l'on connaît son partenaire de jeu sur le bout des doigts.
Si vous ressentez une certaine lassitude, la solution est simple : changez de partenaire de jeu ! 😄
En définitive, "Focus" est ce petit jeu parfait à sortir : il est rapide à expliquer, rapide à jouer et tout aussi rapide à ranger. Il demeure, à mes yeux, un incontournable de ma collection de jeux.

Focus 🔎 jeux de société

Vous aimez "Focus 🔎" ?

Voici d'autres jeux similaires qui pourraient vous plaire...