Fleet the dice game

La présentation

Ben Pinchback, Matt Riddle

Marius Janusonis, Nolan Nasser

Runes Editions

≃ 30 €

30 -45 min

1 - 4 joueurs - 8+

Vous incarnez un pêcheur habitant Ridback Bay, contemplant le ciel qui devient de plus en plus menaçant et voyant vos camarades chalutiers faire demi-tour dans l’espoir de s’abriter de la tempête.

 Vous, vous vous armez de courage, faites le plein d‘air iodé dans vos poumons et prenez le large avec votre flotte en direction de la tempête dans l’espoir de vous en mettre plein les poches et d’éviter d’avoir à payer une dette envers Davy Jones (Vous savez ? le mec qui ressemble à Cthulhu dans les films Pirates des Caraïbes).

Que retrouve-t-on dans la boîte ?

10
Dès gravés (6 dés bateau et 4 dés ville)
2
Blocs de feuilles de score (recto verso s’il vous plaît !) qui représenteront pour l'une la mer, et pour l’autre la ville de Ridback Bay
1
Marqueur 1er joueur
3
Jetons capitaines qui serviront uniquement pour le mode solo
2
Modules optionnels pour apporter plus de rejouabilité et de variété au jeu
5
Cartes capitaine qui vont vous donner un bonus de départ et un score personnel à battre
10
Cartes trophées qui donnent des objectifs sur le long et court terme, histoire de vous « challenger »

Attention !

Sur la photo du contenu de la boîte vous pouvez voir l’extension Dicey Waters qui n’est pas présente dans la boîte de base.

Cette petite extension rajoute un petit carnet qui symbolise le petit village de pêche et qui se rajoute à la ville de Ridback Bay en vous offrant d’avantage de choix. 

Et les règles dans tout ça ?

Pas de panique à bord ! 

Vous retrouverez les règles dans un petit livret richement illustré de  6 pages seulement. L’apprentissage des règles ne vous demandera pas trop d’effort et ne vous donnera pas de maux de crâne tant les exemples sont nombreux.

Les règles à proprement parler sont résumées en 2 pages, accompagnées de 2 pages supplémentaires pour expliquer le pouvoir des bâtiments et 2 pages pour le mode solo.

Et cerise sur le gâteau, on à même le droit à un résumé d’un tour de jeu à la fin du livret pour prendre le large en toute tranquillité.

Bon ok, et ça se joue comment ?

La mise en place

Après une distribution des feuilles et des stylos, on prépare une pile de dés pour la partie pêche et une autre pour la ville (réserve qui va changer selon le nombre de joueurs participant).

Le déroulement

Chaque joueur lance un dé bateau et remplit les 3 première cases correspondant à la face du dé. Cela va vous permettre de lancer votre activité de pêcheur immédiatement en débloquant un permis et un bateau à mettre à l’eau. C’est alors que la partie peut commencer. 

Quelle est la mécanique du jeu ?

Une partie est composée de 10 tours (8 en solo). Chaque tour est découpé en 4 phases, et à la fin d’un tour, le jeton premier joueur arrive dans les mains du joueur de gauche.

Le premier joueur lance l’intégralité des dés bateau, en sélectionne un et remplit la case libre correspondante la plus haute sur sa feuille, puis dans l’ordre du tour chaque joueur choisit un dé disponible de la réserve (on ne peut pas choisir un dé sélectionné par un autre joueur). Une fois que tout le monde a joué, tous les joueurs utilisent simultanément le dernier dé . Et on va refaire la même chose lors de la phase ville mais avec les dés appropriés.

Voyons en détails les différentes étapes du jeu:

  • La phase des bateaux va vous permettre d’acquérir des permis (qui ne sont pas cumulables : le permis le plus bas écrase le plus haut) et de gagner des bonus selon le type de poisson/crustacé que vous voulez pêcher. Mais elle permet aussi de débloquer des bateaux, car oui, pas de bateaux, pas de poissons ! 
  • La phase de revenu va vous permettre d’acquérir au minimum 1 pièce (et au maximum 6 selon les bâtiments construits). Elles vont vous aider à « combotter dans tous les sens », j’y reviendrai un peu plus tard. Et non, je vous vois venir, les pièces ne vous rapporteront pas de point de victoire à la fin de la partie.
  • À la phase de pêche vous aller récupérer du poisson (1 / bateau déjà en mer) mais attention, uniquement pendant les manches paires (donc durant les tours 2-4-6-8-10).
  • Lors de la phase de la ville, on va pouvoir vendre les poissons au marché, construire des bâtiments sur le quai ou même acquérir quelques bateaux supplémentaires ou des avantages.

À tout moment pendant les phases de pêche et de ville, un joueur peut gagner 1 pièce au lieu d’utiliser son dé.

À chaque fois que vous allez gagner une pièce vous devez cocher la case la plus à gauche de votre piste de pièce. Dès qu’un joueur a coché une case étoile, il peut cocher une case libre la plus haute n’importe où sur ses feuilles (sauf pour remplir une case pièce ou poisson) qu’il active immédiatement durant le tour.

A la fin des 10 tours on marque des points dans 5 catégories :

  • 1 pv / poisson
  • On additionne les points de victoire par bateau mis à l’eau
  • Idem pour les permis (de niveau 3 uniquement)
  • Chaque bâtiment construit sur le quai
  • Et des points de victoire pour le bonus du permis de pêche du crabe royal (max 10pv)

Que donne le mode solo ?

Dans le mode solo, vous serez en compétition avec le capitaine Ruth (symbolisé par les 3 petits jetons bleu).

La mise en place est identique à une partie à 2 joueurs. Il ne reste plus qu’à placer les 3 jetons du capitaine sur les zones crevette, crabe royal et casino.

Vous allez jouer en premier 1 manche sur 2. Vous jouez comme d’habitude. Le capitaine a sa propre boucle de sélection de dés. Uniquement durant la phase de bateaux et de ville, concurrence oblige, le capitaine est là pour vous mettre des bâtons dans les roues. A chaque fois qu’il choisit un dé, il va rayer la case la plus basse dans la catégorie correspondante de votre feuille, ce qui vous empêchera de bénéficier du bonus une fois acquis.

Pour les phases de revenu et de pêche, rien ne se passe, vous jouez comme dans une partie à plusieurs.

À la fin des 8 tours de jeu, on additionne son score qu’on va comparer au tableau des réussites.

Ce qui m'a plu... ou pas

Qualité du matériel

La qualité des dés est de très bonne facture : chaque face est gravée et ils tiennent bien en main. La boîte de jeu est tressée ce qui va vous permettre de ne pas abîmer les coins ou d’avoir la peinture qui s’en va comme avec les boîtes FFG par exemple.

Les blocs de feuilles

Enfin ! Les feuilles sont recto-verso, Merci !
Les illustrations sont de toute beauté. Certes, il y a beaucoup d’informations d’un coup, on ne sait pas où donner de la tête.
Mais ceci n’entache en rien le plaisir de jouer tellement les informations sont claires sur la feuille.
Le compte-tour sur la feuille est un vrai plus qui va nous permettre de ne plus perdre le fil de la partie.

Les règles

6 pages en tout, très bien illustrées, avec des exemples. On va droit à l’essentiel et ça, c’est top !

Le thème

Fleet the dice game est l’un des rares jeu de Roll & Write où le thème est bien présent et puissant tout au long de la partie.

Le mode solo

Le mode solo n’est pas compliqué à comprendre, le capitaine va vous mener la vie dure.
Et puis il y a un mode solo, j’adore ! Que demander de plus ?​

Des combos !

Et oui ! Vous allez « combotter » grâce aux actions étoile présentes sur votre piste de revenu.
Si vous avez aimé les jeux du style de "Très futé" ou "Vraiment très futé", vous n’allez pas être déçu !

Trop de choix tue le choix

La première fois qu’on joue, on ne sait pas où donner de la tête. Il va falloir essayer toutes les configurations offertes par le jeu pour élaborer sa stratégie.
Pour ma part, ce n’est qu’a la fin de la 2ème partie que j’ai pu tester tous les choix présents sur mes feuilles.

L'analysis paralysis

Prenez garde si vous jouez avec des joueurs qui aiment établir une optimisation aux petits oignons. Avec la profusion de choix offerts au joueur les parties peuvent durer une éternité.
Donc si vous avez un joueur comme ça dans votre entourage (on en connaît tous ! 😉 ) attention à la durée de partie qui peut se rallonger considérablement.

Conclusion

Score

9

10

Vous l’aurez compris, pour moi « Fleet the dice game » c’est un gros coup de cœur, l’un des meilleurs Roll & Write au thème bien ancré. Le jeu offre 2 modules pour avoir des configurations de départ différentes et des objectifs personnels à battre. Il possède une mini extension qui coûte 5 euros et qui consiste en un mini ( et je ne pèse pas mes mots) carnet de feuilles qui va augmenter le nombre de choix disponibles.

Il se joue parfaitement bien en solo comme à plusieurs. Après une partie, j’ai immédiatement envie d’en refaire une autre et de prendre le large.

Logo de la tuile de jeu

Vous pourriez aimer...

Dans ce roll & write compétitif, survivez aux attaques des barbares et mobilisez le tiers état pour reconstruire la ville de Troyes !

4.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Amandine
Invité
Amandine
6 mois il y a

Peut-on jouer avec les cartes Capitaine en solo?

error: