Dali le Renard

La présentation

Vincent Bonnard

Ian Parovel, Cyril Bouquet

Tiki Editions

≃ 23 €

10 - 15 min

2 - 4 joueurs - 5+

Dali le Renard est de retour pour vous jouer un mauvais tour  !

Enfin… plutôt au fermier….

Car notre Dali, artiste dans l’âme, a vu les choses en grand. Il souhaite peindre un immense tableau afin de l’exposer fièrement chez lui. 

Mais pour cela, il a besoin de beaucoup d’oeufs. Par chance, il a repéré un poulailler non loin d’ici où les poules pondent des oeufs de couleur !

Mais il va falloir faire attention au fermier qui rôde dans le coin, prêt à tout pour défendre ses poules.

Il va falloir aider Dali à récupérer un maximum d’oeufs, tout en faisant attention au fermier !

Que retrouve-t-on dans la boîte ?

1
Poulailler
1
Planche d'autocollants
36
Oeufs (6 jetons de chaque couleurs)
3
Dés dont 1 dé Fermier et 2 dés Oeufs

Et les règles dans tout ça ?

Le livret de règles arbore une charte graphique très colorée adaptée au thème du jeu, personnellement, j’adore.  

 

Bien qu’il ait été conditionné pour rentrer dans la boîte, on se retrouve à feuilleter des pages pas très larges. Cependant, rien de bien gênant.

 

Composé de 7 pages très richement illustrées (on est plutôt sur un ratio de 70 % pour les images et 30 % pour du texte).  Le contenu des règles se lit très facilement, en moins de 2 minutes montre en main.

 

La petite taille du jeu est bien appréciable. De plus, le jeu propose des règles simplifiées ce qui permet d’aider à la compréhension des règles pour les plus petits. Elles consistent à retirer le dé Fermier pour plus de fluidité et moins de contenu à assimiler pour les touts petits. 

Bon ok, et ça se joue comment ?​

On a juste à enlever le couvercle et on peut pratiquement déjà commencer à jouer

Durant la mise en place il va falloir relever toutes les portes du poulailler

Avant de débuter la partie on insère les oeufs dans leurs gouttières 

On lance les 2 dés oeufs ainsi que celui du fermier directement dans la cheminée

Puis on les place devant leurs portes respectives

Quel est le but du jeu ?

À tour de rôle, vous allez incarner Dali le Renard et récolter des oeufs lui permettant de peindre son plus beau tableau. Mais faites attention au fermier qui rôde dans le coin !

Pour gagner, il faut être le premier joueur à récolter 10 oeufs. Si cet objectif est accompli, la partie se termine immédiatement.

La mise en place

 
Lors de votre toute première partie, il vous faudra coller les autocollants fournis dans la boîte de jeu afin de rendre le poulailler plus attrayant !
 
  • Placez le poulailler au centre de la table, de façon à ce qu’il soit bien visible et accessible de tous les joueurs, ainsi que les 3 dés.
  • Remplissez les 6 gouttières avec les oeufs correspondants selon leurs couleurs. 
  • Inclinez toutes les portes du poulailler jusqu’a entendre le fameux « clic » !.

Mise en place express ! Bon, allons voler des oeufs ! 

Le déroulement

 

En commençant par le premier joueur, puis dans le sens horaire, chaque joueur devra :

I. Lancer les dés dans la cheminée du poulailler.

II. Placer les 3 dés devant les rangées correspondant à leur couleur.

III. Choisir un oeuf 

d’une des couleurs des 2 dés Oeufs.

OU

de la couleur correspondant au mélange des couleurs des deux dés Oeufs.

Abaissez la porte correspondant à votre choix, cela bloquera l’oeuf pour le moment.  Et là je vous pose la question:

On continue à ramasser des oeufs ou on arrête ?

Si vous continuez, répétez l’opération (lancez les dés, attribuez-les à leurs rangées et choisissez à nouveau une porte de poulailler qui n’est pas abaissée.)

Vous pouvez jouez autant de fois que vous le souhaitez du moment que vous pouvez toujours choisir un nouvel oeuf.

Si vous décider de vous arrêtez, remontez toutes les portes abaissées et récupérez vos oeufs. Bravo, ils sont à vous !

Oui, mais moi je veux cette oeuf là et pas un autre !

Vous ne pouvez pas choisir un oeuf si : 

  • Le dé du fermier se trouve devant la porte.
  • Vous avez déjà abaissé la porte du poulailler lors d’un tour précédent.
Et si je ne peux ramasser aucun oeuf ?!
 
Dans ce cas, vous devez remettre tous vos oeufs gagnés durant ce tour dans leurs gouttières respectives. En d’autres termes, vous repartez bredouille ! 

Quelle est la mécanique du jeu ?

En plus d’apprendre les couleurs et ses associations, Dali le Renard permet aux plus petits d’apprendre une mécanique très répandue dans les jeux de société moderne : « le stop ou encore », en d’autres termes la prise de risque. 

Cette mécanique apprend à l’enfant à se modérer et se poser la question :

 

Vaut-il mieux garder mes oeufs gagnés ou prendre le risque d’en avoir plus au risque de tous les perdre ? 

 

J’adore cette mécanique, la plupart du temps les jeux qui l’emploient sont d’une grande simplicité au niveau des règles et il est toujours grisant de jouer avec le feu.

On revient toujours avec plaisir à ces types de jeux et Dali le Renard n’échappe pas à la règle.

Si je décide de m’arrêter, je relève toute les portes abaissées et je récupère mes oeufs

Ce qui m'a plu... ou pas

Un magnifique jeu-jouet

Outre sa palette graphique très colorée, Dali le Renard est un jeu dans un jouet.
Le mécanisme des portes du poulailler bloquant les œufs jusqu'à la fin de notre tour est très ludique.
Le rangement des œufs en forme de gouttière intégré dans la boîte, je trouve ça très bien pensé.
La cheminée fait quant à elle office de tour à dés : je trouve l'ensemble très bien réalisé.

La rejouabilité

L'avantage avec les jeux de type "stop ou encore", c'est le goût du "revient-y". Avec Dali le Renard, il est très difficile de s'arrêter à une seule partie, et souvent les enfants en redemandent une autre à la fin de la première partie.
Même si vous allez toujours faire la même chose, l'aléatoire des dés et la prise de risque vous donnent automatiquement plus de rejouabilité, car aucune partie ne se ressemblera.

Une variante pour plus de facilité

Même si les règles sont très simples à assimiler, le jeu propose une alternative afin de faciliter la compréhension des plus petits et de fluidifier les parties. Comme ça pas de jaloux, tout le monde peut jouer !

Les portes du poulailler trop fragiles

J'aurai aimé un peu plus de "résistance" des portes afin de ne pas les actionner involontairement.
Il arrive souvent par mégarde d'activer une autre porte en voulant récupérer les œufs.

L'ouverture de la cheminée trop petite

Si vous lancez tous les dés en même temps dans la cheminée, il arrive assez souvent que les dés restent coincés dans celle-ci.
Il aurait été préférable d'agrandir la sortie et d'accentuer un peu plus la pente de la cheminée afin que les dés sortent sans encombre.

Conclusion

Score

7

10

Jouer à Dali le Renard, c’est avoir l’assurance que chaque enfant pourra comprendre les règles grâce à la suppression du dé Fermier pour les plus petits d’entre eux. 

Le jeu permet d’apprendre aux plus petits les couleurs et leurs mélanges. L’éditeur de jeu à réussi à transformer un jeu de société en jouet grâce à la boîte servant non seulement de conteneur mais également de jouet complètement ludique. On se retrouve avec une mise en place express et un encombrement très minime. 

Même si le jeu peut paraître trop léger pour des adultes, j’ai envie de vous dire : ne vous prenez pas trop au sérieux et jouez le jeu. Vous verrez, vous aller rarement vous arrêter à une seule partie.

Après tout, nous autres ludistes, nous avons tous un enfant qui sommeille en nous. 🙂

Logo de la tuile de jeu

Vous pourriez aimer...

Les mages ont capturé un dragon et l’ont enchaîné en haut du château.
Libérez-le, Princes et Princesses ! Mais attention aux rochers que vous lanceront les mages.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
error: